Bilan d'étape du déploiement du compte personnel de formation (CPF)

Ce rapport propose un premier bilan du compte personnel de formation (CPF), qui a connu une progression quantitative régulière mais n’a encore été mobilisé que par une faible part des actifs éligibles.

Au-delà des chiffres, les très nombreux entretiens, les déplacements en région et les enquêtes menées par la mission montrent que, malgré un volontarisme incontestable dans son déploiement, le CPF reste en deçà des ambitions initiales.

L'IGAS propose de conforter les fondamentaux du CPF :

  • son ambition qualifiante avec un rythme d'alimentation accéléré du CPF et la simplification de l'accès aux formations qualifiante
  • la co-responsabilité des salariés et des entreprises en développant la rôle de conseil des OPCA vis à vis des entreprises et un CEP professionnalisé et valorisé
  • l'émancipation des utilisateurs avec l'ouverture d'un circuit court de fiancement et l'instauration du CPF comme droit numérique
  • moderniser le système de certification des formations et la régulation de leur qualité
  • organiser une régulation financière nationale et interprofessionnelle au sein d'une gouvernance quadripartite simplifiée.

 

Pour en savoir plus : Rapport de l'IGAS

Haut