Cadre pour les pactes régionaux d’investissement dans les compétences

Le Plan d’investissement compétences (PIC) va être décliné grâce à des "Pactes régionaux d’investissement dans les compétences" mis en ligne par le ministère du Travail et signés pour 2019-2022 par l'Etat et les Régions intéressées, en associant les partenaires régionaux.

L’ambition du Plan d’investissement dans les compétences se traduit par deux défis majeurs :

  • Former deux millions de jeunes et de demandeurs d’emplois pas ou pas qualifiés ;
  • Accélérer la transformation du système de formation professionnelle, depuis l’analyse du besoin de compétence à la réingénierie pédagogique, en passant par l’expression de la commande de formation.


Leur préparation, dans le cadre du CREFOP, sera fondée sur la coresponsabilité de la Région et de l’Etat et ces derniers sont invités à s’inscrire dans une logique d’engagements en associant les acteurs du territoire intéressés au développement de la formation professionnelle, en particulier les opérateurs du SPE, les branches et les collectivités territoriales. La région académique pourra aussi être associée.

Les projets devront s'appuyer sur un diagnostic des besoins des publics prioritaires du PIC et sur l'identification des métiers et activités qui sont ou seront soumises à de fortes transformations.

Ils sont invités, pour identifier les besoins de formation, à utiliser les outils de Pôle emploi et des Carif-Oref et à associer producteurs de données et acteurs des politiques emploi formation pour mettre en cohérence, voire de mutualiser, les approches de diagnostic.

Il est proposé de conduire une expérimentation visant à recenser, pour certains métiers ciblés, les compétences attendues non prises en compte dans les référentiels de certification qui conduisent à ces métiers.

Pour en savoir plus :

Haut