La conchyliculture et la viticulture : deux secteurs porteurs dans le bassin de Marennes-Oléron

La conchyliculture et la viticulture : deux secteurs porteurs dans le bassin de Marennes-Oléron

Le Poitou-Charentes présente une grande diversité d’activités agricoles, entre cultures spécialisées, élevages spécialisés, viticulture et polyculture-élevage.
Sur certains territoires, il existe de fortes dominantes, comme c’est le cas pour le bassin Marennes-Oléron avec la conchyliculture et la viticulture, deux secteurs toujours en recherche de main-d’œuvre, surtout saisonnière.
C’est un des points évoqués lors de la présentation sur les métiers de la production agricole, effectuée le 1er décembre par l’ARFTLV à la Maison des Services et des Initiatives de Marennes, avec le concours de l’ERO de Marennes-Oléron.

Elle a été complétée par le témoignage de M. Pierre-Luc Alla, directeur de la coopérative Viti Oléron, qui a expliqué le fonctionnement de sa structure et de ses métiers, en insistant sur les qualités de motivation et de curiosité qui lui paraissent indispensables à tous ceux qui voudraient se diriger vers cette activité. Il a également souligné l’importance de la formation technique comme prérequis pour pratiquer des métiers qu’il décrit comme passionnants et exigeants.
L’après-midi a été consacré aux métiers des énergies renouvelables, qui peinent encore à s’affirmer au milieu des métiers dits « verdissants », pour l’essentiel des activités classiques (bâtiment, industrie…) qui doivent de plus en plus intégrer les contraintes environnementales. Par la voix de Clément Baraton, ingénieur conseil, le Centre Régional des Energies Renouvelables (CRER) a parlé de compétences professionnelles attendues et des perspectives d’emploi, avant que Grégory Gendre, maire de Dolus d’Oléron, explique l’importance des politiques publiques, nationales et locales, qui restent un des moteurs essentiels du développement des énergies propres.

 

Haut