Les femmes en Nouvelle-Aquitaine

Les femmes en Nouvelle-Aquitaine

L’observatoire de Prisme Limousin a été chargé par la  Région Nouvelle-Aquitaine de produire un document en appui à la signature de la charte européenne sur l’égalité professionnelle. L’objectif de ce travail est d’identifier à travers des données comparatives sur la formation, l’emploi et le marché du travail, les sources d’inégalités entre les femmes et les hommes en Nouvelle-Aquitaine et ainsi mettre en relief les facteurs de précarité qui opèrent plus particulièrement au regard des spécificités du territoire. Cette étude a été présenté le 8 mars au Conseil Régional à Bordeaux.

La Nouvelle-Aquitaine est ainsi la première grande Région à avoir signé la Charte européenne pour l’égalité des hommes et des femmes, rédigée en 2005-2006 par le Conseil des communes et régions
d’Europe. Destinée aux collectivités locales, elle invite les signataires à mettre en oeuvre sur leur territoire des actions traduisant cette égalité dans les faits.

D'après l'étude, la moitié des femmes se répartissent dans 10 métiers alors que la moitié des hommes dans 20 métiers. Représentant 60 % des emplois dans le secteur des services avec une forte proportion dans le secteur social, la santé, l’enseignement ou le commerce de proximité, elles ne comptent que pour 30 % des effectifs dans l’industrie ou l’agriculture et 10 % dans le BTP. Et si
19 % des femmes occupent des emplois mixtes, elles ne sont majoritaires que dans 24 métiers liés aux services à la personne, à la santé et à l’administration, là où les hommes représentent plus de 50 % des effectifs dans 42 métiers."

Ces difficultés s'expliquent par les choix d'orientation : "30 % des femmes inscrites en formation professionnelle initiale choisissent des formations dans les domaines de la santé, du social et des soins aux personnes et 20 % en gestion, comptabilité et ressources humaines. Représentant 55 % des effectifs dans l’enseignement supérieur, elles comptent pour 70 % des étudiantes dans les universités de sciences humaines et sociales contre seulement 27 % dans les écoles d’ingénieurs…"

Pour en savoir plus : Document de présentation dans le cadre de la signature de la Charte européenne sur l'égalité profesionnelle - Mars 2017

Haut